La mort tragique de Clément Méric

Récupération d’un crime  Abonné

Publié le 10/06/2013
1370826723439322_IMG_106641_HR.jpg

1370826723439322_IMG_106641_HR.jpg
Crédit photo : AFP

NOUS SOMMES aujourd’hui dans une société dont les membres ne savent plus, face à un événement très douloureux, se contenter d’exprimer leur détresse ou leur consternation. Nous sommes dans un monde où tout doit avoir une signification qui conforte les convictions de chaque individu et le dogme de chaque chapelle. Nous sommes dans un système où, sous l’expression même de la douleur, affleure un cynisme dont personne ne parvient plus à se départir. Or, justement, Clément Méric ne voulait pas appartenir à ce genre de société, de monde ou de système.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte