De Laurent Gbagbo à Mouammar Kadhafi

Quotidien du Médecin-8939  Abonné

Publié le 06/04/2011

LE SOUTIEN APPORTÉ par la France à M. Ouattara comporte évidemment un risque, celui d’une défaite du nouveau président issu des élections face aux procrastinations et aux manœuvres de Laurent Gbagbo. Quatre mois après les élections en Côte d’Ivoire, l’affrontement militaire devenait inévitable. Une fois de plus, comme en Libye ou ailleurs, le détenteur du pouvoir accepte que son peuple soit sacrifié au statut qu’il refuse d’abandonner. De sanglantes batailles ont lieu en Côte d’Ivoire qui font des centaines et peut-être des milliers de victimes. Et bien que les partisans de M.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte