L’EPRUS dans la ligne de mire

Querelle de pouvoir dans l’urgence sanitaire  Abonné

Publié le 22/05/2012
1337649154350168_IMG_84118_HR.jpg

1337649154350168_IMG_84118_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

DEPUIS QUELQUES SEMAINES, l’EPRUS recherche pour cet été des médecins urgentistes et infirmiers « n’exerçant pas habituellement dans la zone Nord, Ile-de-France et dans les régions côtières touristiques », pour être mis à disposition de l’ARS Nord-Pas-de-Calais. Le but étant de renforcer si besoin les structures de soins concernées par un afflux de visiteurs envisagés du fait des jeux olympiques de Londres (27 juillet-12 août).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte