Dégroupage abusif dans les Ardennes

Privés de ligne Orange, des médecins voient rouge  Abonné

Publié le 17/10/2013

ILS ONT 65, 62 et 60 ans et pour ces trois médecins ardennais privés de ligne téléphonique pendant plusieurs semaines, la rengaine des patients est la même : « il a dû partir à la retraite ».

Depuis septembre, deux généralistes et un pédiatre de ce département limitrophe de la Belgique se retrouvent victimes d’un imbroglio technique entre deux opérateurs : SFR et Orange.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte