Pneumologie en médecine générale

Prévention des maladies allergiques - De l’hypothèse hygiéniste à la modulation du microbiote

Par Dr Isabelle Hoppenot
Publié le 24/04/2017
- Mis à jour le 27/04/2017
Allergie

Allergie

L'augmentation des maladies allergiques IgE dépendantes observée depuis la fin de la deuxième guerre mondiale a suscité de nombreuses recherches qui ont mis l'accent sur le rôle de la disparition de facteurs protecteurs secondaire à l'évolution du mode de vie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?