Pr Alain Fischer (immunologiste, AP-HP) : « La priorité absolue, c'est de protéger les plus vulnérables »  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 05/12/2016

LE QUOTIDIEN : Début janvier, Marisol Touraine a lancé un plan d'action pour la rénovation de la politique vaccinale afin de rétablir la confiance. Le rapport Hurel remis alors, a indiqué clairement que le statu quo n'était plus possible en ce qui concerne la coexistence de vaccins recommandés et obligatoires en France. Des deux scénarios envisagés dans le rapport, pourquoi avoir fait le choix peu consensuel d'élargir l'obligation vaccinale ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte