Pour les libéraux, pas d’ASV à taux plein avant 67 ans

Publié le 22/09/2010

LES TUMULTES du vote de la loi réformant les retraites mercredi dernier à l’Assemblée nationale en feraient presque oublier le coup de théâtre du député de la Moselle. En déposant à la dernière minute un amendement pour aligner les règles de liquidation de la retraite pour les titulaires de l’allocation supplémentaire vieillesse (ASV) sur le régime de base, Denis Jacquat inscrit un article 6 bis dans la loi qui pose désormais le principe d’une décote dans le calcul des liquidations pour un départ à la retraite avant 67 ans.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?