Les accommodements avec le ciel

Persistance de l'ancien monde  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 13/09/2018
Les promesses trahies du monde nouveau

Les promesses trahies du monde nouveau
Crédit photo : AFP

Il ne s'agit pas d'un scandale de la République. Comme prévu, Richard Ferrand a été élu à la présidence de l'Assemblée nationale, en remplacement de François de Rugy, nommé ministre de la Transition écologique. M. Ferrand n'a jamais caché son ambition d'occuper le « perchoir ». Quand, l'an dernier, M. de Rugy a été élu, il a promis d'abandonner son poste en faveur de M. Ferrand au terme de la moitié du mandat, comme si la fonction appartenait aux deux hommes et ne dépendait pas du vote des députés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte