Mort subite du nourrisson : un risque multiplié par 12 en cas de consommation d'alcool et de tabac au cours de la grossesse  Abonné

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 20/01/2020

Crédit photo : Phanie

Après le premier trimestre de la grossesse, les effets de l'alcool et du tabac s'additionnent et augmentent de manière significative le risque de mort subite du nourrisson avant 1 an selon une étude parue dans « EClinicalMedicine », un journal en ligne du « Lancet ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte