Mois sans tabac : octobre, un mois pour se préparer à arrêter de fumer

Par
Coline Garré -
Publié le 02/10/2018

Le ministère de la Santé et Santé publique France (SPF) lancent la troisième édition de l'opération #MoisSansTabac, destinée à encourager l'arrêt de la cigarette. 

Dès le mois d'octobre, une vaste campagne de communication se déploie pour inciter les fumeurs à relever le défi en novembre : spot radio, campagne télé, fanzones déployées par les agences régionales de santé, actions de proximité conduites par l'assurance-maladie, affiches dans les pharmacies, où seront distribués 700 000 kits d'arrêts, et diffusion d'une vidéo dans 150 cabinets médicaux et 110 établissements de santé, en métropole et dans les DOM. 

Selon les chiffres du baromètre santé 2017, un million de Français ont arrêté de fumer entre 2016 et 2017, faisant baisser la prévalence du tabagisme quotidien chez les 18-75 ans de 29,4 à 26,9 %. 

Par ailleurs, 380 000 fumeurs quotidiens ont fait une tentative d’arrêt en lien avec la 1re édition de #MoisSansTabac. Environ 20 % d’entre eux étaient toujours abstinents 6 mois plus tard (80 000 personnes). Près de 70 % des fumeurs ayant fait une tentative d’arrêt en lien avec l'opération ont eu recours à un professionnel de santé (19 %) ou à une aide : cigarette électronique (33 %), substituts nicotiniques (27 %), site Tabac Info Service (22 %). 

L’application Tabac Info Service, développée par l’Assurance-maladie et SPF, a été téléchargée par près de 110 000 personnes entre octobre et novembre 2017. 

Encore 12 millions de Français fument quotidiennement. « Autant de potentiels participants à #MoisSansTabac », espère le ministère de la Santé. 


Source : lequotidiendumedecin.fr