Syndrome de Diogène

Mode de vie choisi ou maladie ?  Abonné

Publié le 21/03/2012
1332296434334219_IMG_80129_HR.jpg

1332296434334219_IMG_80129_HR.jpg
Crédit photo : AFP

1332296436334256_IMG_80134_HR.jpg

1332296436334256_IMG_80134_HR.jpg
Crédit photo : DR

C’EST EN 1975 qu’un gériatre, Clark, utilise pour la première fois dans un article de la revue « The Lancet », le terme de syndrome de Diogène, en référence au philosophe Diogène de Sinope, le plus célèbre représentant de l’école cynique, pour désigner ces personnes qui vivent dans des logements encombrés de tonnes d’objets et d’immondices.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte