Un cheval de bataille pour l’extrême gauche

Migrants : le pouvoir désemparé  Abonné

Publié le 11/06/2015
L’évacuation de migrants dans le XVIIIe arrondissement

L’évacuation de migrants dans le XVIIIe arrondissement
Crédit photo : AFP

La procédure qui consiste à évacuer un campement sans que les autorités ne fournissent un logement aux personnes qui y vivent est, objectivement, absurde. Le « nettoyage » d’un lieu calme la colère ou l’agacement des riverains, il ne résout pas le problème. Les migrants, qu’ils soient demandeurs d’asile ou non, se regroupent dans un autre lieu de la ville.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte