L’Europe doit surmonter ses divisions

Migrants : de l’émotion à la raison

- Mis à jour le 12/07/2019
Le corps du petit Aylan sur la plage

Le corps du petit Aylan sur la plage
Crédit photo : AFP

La compassion pour les migrants n’est d’ailleurs partagée par tout le monde, à commencer par au moins trois pays de l’Union européenne, la Pologne, la République tchèque et la Hongrie (mais ils ne sont pas les seuls), qui refusent le principe la répartition des migrants par quotas.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?