Marisol Touraine prête à dissocier la question de l’AMP et la loi sur la famille

Publié le 09/09/2013

La ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine s’est prononcée dans un entretien à La Croix pour une dissociation de la question de l’assistance médicale à la procréation (AMP) (et de son ouverture aux couples de femmes homosexuelles) et de la loi sur la famille, prévue avant la fin de l’année.

« La PMA est un sujet qui ne doit pas diviser ni provoquer de crispations. C’est, en outre, un sujet qui soulève des questions éthiques, alors que la loi sur la famille ne porte pas sur des enjeux éthiques, mais traitera, par exemple, de l’adoption ou de la définition des droits familiaux. Je ne suis pas certaine que la loi famille soit le meilleur endroit pour discuter de l’ouverture de la PMA à l’ensemble des couples  » explique Marisol Touraine.

La question de l’AMP a déjà été retirée de la loi sur le mariage pour tous, adoptée en avril. En février, Jean-Marc Ayrault annonçait qu’elle serait abordée dans un projet de loi sur la famille, et s’inspirerait de l’avis du Comité consultatif national d’éthique. Le président du CCNE Jean-Claude Ameisen a indiqué que des États Généraux seront organisés sur les indications sociétales de l’AMP au premier semestre 2014, après ceux consacrés à la fin de vie cet automne.

 C.G.

Source : lequotidiendumedecin.fr