L’oxycodone, réservé aux douleurs sévères, rappelle l’ANSM

Publié le 03/11/2014

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) rappelle que l’oxycodone est un antalgique opioïde de palier 3, comme le sont la morphine et le fentanyl, et qu’elle présente, à ce titre, un risque d’abus et de pharmacodépendance similaire. Ce risque doit être pris en compte lors de l’instauration du traitement, et nécessite une surveillance étroite pendant toute sa durée. L’usage des médicaments contenant de l’oxycodone (Oxycontin, Oxynorm) doit être réservé aux traitements des seules douleurs sévères qui ne peuvent être correctement traitées que par des analgésiques opioïdes forts, en particulier dans les douleurs d’origine cancéreuse.


Source : lequotidiendumedecin.fr