Lombalgie commune : la HAS recommande un repérage précoce du risque de chronicité

Par Dr Irène Drogou
Publié le 10/04/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
lombalgies

lombalgies
Crédit photo : PHANIE

Second motif de recours chez le médecin généraliste, « la lombalgie commune occasionne un trop grand recours à des actes inutiles », indique la Haute Autorité de santé (HAS) dans une fiche mémo dédiée à cette pathologie qui touche 8 Français sur 10 au cours de leur vie.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?