Psychiatrie

L'IGAS plaide pour une meilleure complémentarité entre privé et public  Abonné

Par
Publié le 08/02/2018

L'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) appelle dans un rapport publié le 1er février, mais daté de novembre 2017, à donner un nouvel élan à la politique de sectorisation de la psychiatrie.

L'IGAS pointe plusieurs dysfonctionnements dans l'organisation des soins : disparités territoriales en termes d'équipements et de professionnels, faiblesse de la complémentarité entre dispositif sectorisé et non sectorisé (centré sur une hospitalisation indifférenciée) alors que les ressources du privé lucratif sont en plus forte augmentation que celles du public.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte