Recherche et veille sanitaire des Antilles-Guyane

L’exemple emblématique du chlordécone  Abonné

Publié le 12/11/2012
1352686622387924_IMG_93460_HR.jpg

1352686622387924_IMG_93460_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

1352686624387959_IMG_93462_HR.jpg

1352686624387959_IMG_93462_HR.jpg
Crédit photo : AFP

C’EST DONC la Guadeloupe, qui a eu la lourde tâche de conclure le premier cycle des Journées de la Cire Antilles-Guyane inaugurées il y a six ans en Martinique avant une halte en Guyane. Plus d’une centaine d’acteurs de la vielle sanitaire y ont participé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte