Les réseaux mutualistes expurgés pour calmer le jeu  Abonné

Publié le 26/11/2012

ELLE ÉTAIT devenue le principal objet de crispation des médecins libéraux et surtout des internes en grève. La PPL de Bruno Le Roux (président du groupe PS à l’Assemblée nationale) qui sécurise les réseaux de soins mutualistes et leur permet dans certains cas de pratiquer des remboursements différenciés a été amendée en commission avant son examen en séance, mercredi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte