Les alertes pollution passent au rouge

Les politiques sont à la recherche de stratégies  Abonné

Publié le 28/03/2012
1332897814336427_IMG_80728_HR.jpg

1332897814336427_IMG_80728_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

La pollution atmosphérique par les particules fines est observée depuis plusieurs jours en Ile de France, note la préfecture de police, qui recommande notamment de réduire la vitesse sur les routes. Depuis début mars, le « seuil d’alerte », niveau au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé de l’ensemble de la population, a été dépassé trois fois dans l’agglomération parisienne, selon les relevés de l’association de surveillance de la qualité de l’air Airparif.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte