Espérance de vie

Les ouvriers toujours désavantagés  Abonné

Publié le 07/10/2011

AUJOURD’HUI, à 35 ans, une femme peut espérer vivre encore 49 ans et un homme 43 ans. En un quart de siècle l’espérance de vie masculine a progressé de cinq ans et celle des femmes de quatre ans et demi. Toutes les catégories sociales ont profité des avancées de la médecine et de la prévention, mais les écarts entre les cadres et les ouvriers subsistent, montre une étude de l’INSEE*, réalisée à partir des conditions de mortalité de la période 2000-2008.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte