Les « oubliés » des discours  Abonné

Publié le 27/03/2012

L’approche impressionniste des candidats à la présidentielle sur la santé laisse dans l’ombre de nombreux secteurs, qui pourtant, ont eu la faveur des projecteurs au cours du quinquennat. La médecine de prévention reste négligée, alors que la médecine scolaire (par exemple) connaît une grave crise démographique. La médecine du travail a connu une réforme sans précédent qui menace, selon certains syndicats, l’indépendance des médecins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte