Les migrants face aux J.O : « le revers de la médaille »  Abonné

Publié le 16/07/2012

ILS SONT TOUJOURS là, à risquer le passage vers la Grande Bretagne. Tandis que les champions du monde entier gagneront Londres, ces « autres athlètes de leur vie », comme les appelle MDM, n’ont pas renoncé à traverser la Manche. Malgré la fermeture du centre d’hébergement de la Croix Rouge, décidée en 2002 par Nicolas Sarkozy, et le démantèlement de la « jungle », ordonnée en 2009.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte