Les députés en croisade contre la fraude sociale

Les médecins libéraux refusent de « porter le chapeau »  Abonné

Publié le 25/01/2011

« NE NOUS PLACEZ PAS dans la situation de délinquants, la majorité des médecins ne connaissent pas la fraude ! ». Face aux députés Pierre Morange (UMP) et Jean Mallot (SRC), le Dr Michel Combier, président de l’Union nationale des omnipraticiens français (UNOF-CSMF) a donné le ton et installé une ambiance tendue lors de l’audition des syndicats sur la fraude sociale. D’autres leaders, blessés par l’amalgame sous jacent entre exercice libéral et fraude, ont entretenu cette tension.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte