Un an après le tremblement de terre

Les leçons de l’évacuation des malades à Fukushima  Abonné

Publié le 12/03/2012
1331562808331414_IMG_79373_HR.jpg

1331562808331414_IMG_79373_HR.jpg
Crédit photo : AFP

1331562803331109_IMG_79299_HR.jpg

1331562803331109_IMG_79299_HR.jpg
Crédit photo : AFP

LE 11 MARS 2011, le Japon était touché par un tremblement de terre d’une magnitude 8,9, suivi par un tsunami. Ces deux événements ont endommagé sévèrement quatre réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. Dans un rayon de 20 km autour de la centrale, 8 hôpitaux et 17 établissements de soins abritaient 1 240 malades et 980 personnes âgées. Le jour du tremblement de terre, l’évacuation des personnes résidant dans un rayon de 2 km autour de la centrale est décidée. La zone est ensuite étendue à 10 km, puis après la première explosion du réacteur 1 à 20 km.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte