Un exercice conforté mais une situation économique encore fragile

Les centres de santé prêts à jouer la carte du tiers payant généralisé

Publié le 01/10/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

2015 restera un très bon cru pour les centres de santé, qui ouvrent ce jeudi leur 55e congrès annuel. Le deuxième accord national de leur histoire a été signé en juillet par les organisations gestionnaires et l’assurance-maladie, après 12 ans d’attente et une série de rebondissements.

En six mois, les centres de santé ont dépoussiéré leur partenariat conventionnel et transposé les rémunérations sur objectifs (ROSP), majorations (médecin traitant, personnes âgées, etc.) et autres incitations financières (en zone déficitaire) attribuées jusque-là aux seuls professionnels libéraux.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?