Candidats nombreux mais incertains

Les cartes de Sarkozy  Abonné

Publié le 18/04/2011
1303121807246438_IMG_58862_HR.jpg

1303121807246438_IMG_58862_HR.jpg
Crédit photo : AFP

1303121810246440_IMG_58864_HR.jpg

1303121810246440_IMG_58864_HR.jpg
Crédit photo : AFP

1303121809246439_IMG_58863_HR.jpg

1303121809246439_IMG_58863_HR.jpg
Crédit photo : AFP

1303121811246441_IMG_58865_HR.jpg

1303121811246441_IMG_58865_HR.jpg
Crédit photo : AFP

À GAUCHE, la primaire autorise naturellement la manifestation des ambitions, sinon elle n’aurait pas de raison d’être. On ne doit donc ni s’en étonner ni s’en désoler : le processus démocratique, si toutefois il est conduit honnêtement, se chargera de désigner le vainqueur, doté alors d’une forte légitimité. Mais, comme chacun l’a compris, la primaire complique le jeu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte