L'économiste Nicolas Bouzou réclame un débat sur le panier de soins

Par
Publié le 04/01/2017
Nicolas Bouzou

Nicolas Bouzou
Crédit photo : S. TOUBON

En matière de protection maladie, qui doit prendre en charge le gros et le petit risque ? Pour l'économiste Nicolas Bouzou, directeur du cabinet de conseil Asterès, le choix doit plutôt se faire entre solidarité et assurance.

Invité des rencontres du « Café Nile », ce mercredi, le cofondateur du Cercle de Belém estime que François Fillon, candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle, a eu au moins le mérite de verser ce sujet dans le débat public.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)