La CARMF décortique la réforme des retraites

Le taux plein à 67 ans vaudra aussi pour les médecins

Publié le 16/09/2010
1286555887179752_IMG_42851_HR.jpg

1286555887179752_IMG_42851_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

LA RETRAITE est à la mode chez les médecins (lire aussi ci-dessous). « J’ai assisté à une réunion du SML [Syndicat des médecins libéraux] sur le sujet la semaine dernière et, alors que ces dernières années, on avait un peu de mal à mobiliser, je n’ai jamais été autant assailli de questions », reconnaît le président de la Caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMF), Gérard Maudrux. La faute à l’actualité et à la réforme générale en cours d’examen au Parlement ? Pas directement. L’âge du corps médical est aussi en cause.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?