Sectes à l’hôpital

Le spectre des dérives attise le soupçon  Abonné

Publié le 19/11/2012

« L’ENQUÊTE de "Sciences et Avenir" apporte les preuves des risques de dérives sectaires liés aux (médecines parallèles), qui tentent également d’infiltrer l’université ». Rien que le chapô de cette longue enquête a suffi à émouvoir le grand public et le monde hospitalier. Les dérives sectaires planent-elles au-dessus de l’hôpital, où les médecines alternatives leur ouvriraient la voix royale ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte