Le risque dépendance: le chantier de l’an 2010

- Mis à jour le 13/05/2009

Nicolas Sarkozy a précisé à Nancy que la reconnaissance de la pénibilité du travail à l’hôpital, spécifique à certaines spécialités, notamment les urgences, n’est pas d’actualité. Si le gouvernement avait ouvert ce débat dans le cadre de la réforme de l’hôpital, « immédiatement on aurait ouvert un front pour toutes les autres professions qui exigent, souvent à juste titre, la reconnaissance de la pénibilité de leur travail. (…) Nous n’avons pas voulu ouvrir ce débat car on risquait de mettre par terre la réforme de l’hôpital », a indiqué le chef de l’Etat.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?