Le porc, ce réservoir à virus  Abonné

Publié le 23/02/2012

Également présent au salon de l’agriculture, le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), fera le point sur ses travaux de recherche menés au Vietnam sur le rôle épidémiologique du porc dans le « melting-pot » de virus grippaux aviaires et humains. Des travaux qui servent à optimiser les systèmes de surveillance et de contrôles de maladies transmissibles entre animaux et hommes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte