Étude Séralini sur le maïs OGM

Le jugement sévère de six Académies  Abonné

Publié le 22/10/2012
1350987355382351_IMG_92049_HR.jpg

1350987355382351_IMG_92049_HR.jpg
Crédit photo : AFP

1350987352382330_IMG_92045_HR.jpg

1350987352382330_IMG_92045_HR.jpg
Crédit photo : AFP

« L’ORCHESTRATION de la notoriété d’un scientifique ou d’une équipe constitue une faute grave lorsqu’elle concourt à répandre auprès du grand public des peurs ne reposant sur aucune conclusion établie ». L’avis que publient aujourd’hui six Académies nationales - Médecine, Pharmacie, Sciences, Technologies, Vétérinaire, Agriculture - est sévère : l’étude du Pr Gilles-Éric Séralini sur la toxicité du maïs OGM NK 603 est contestable du point de vue de sa conception, de sa méthodologie, du choix des animaux utilisés et de l’interprétation des résultats.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte