La campagne de tous les excès

Le fond et la forme  Abonné

Publié le 19/03/2012
1332155498333417_IMG_79930_HR.jpg

1332155498333417_IMG_79930_HR.jpg
Crédit photo : AFP

FRANÇOIS HOLLANDE fait la course en tête. À 34 jours du premier tour, il est dans une position enviable dont ne jouissait pas Nicolas Sarkozy à la même époque en 2007. Il a donc de bonnes chances de l’emporter. Il représente en outre une aspiration populaire à l’alternance, après 17 années d’exercice du pouvoir par la droite. Il apporte un espoir aux pauvres, aux chômeurs et aux précaires qui voient dans ses promesses fiscales le coup de bâton qu’ils ont furieusement envie de donner aux « riches ». Et peu importe ce que cela coûtera.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte