L’HISTOIRE DU JOUR

Le corps porte-monnaie  Abonné

Publié le 29/10/2012

Ça ne se passe pas en 2135 sur la planète Mars mais à Villeneuve-d’Ascq et à Angoulême. Dans le Nord et en Charente, donc, où 1 500 personnes comme vous et moi testent depuis quelques jours le paiement « au doigt ». On connaissait déjà quelques usages de cet appendice : la peinture, le piano, la numération, l’erreur (quand on l’a dans l’œil)… Mais le doigt porte-monnaie est résolument nouveau.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte