Étude ANNEXA-R

L’andexanet-alpha démontre son efficacité  Abonné

Publié le 28/05/2015

L’absence d’antidote spécifique des anticoagulants oraux directs constitue l’argument clef de la Haute Autorité de santé pour les préconiser en deuxième intention après les AVK malgré les résultats favorables des essais. Après la mise au point de l’ildarucizumab, anticorps anti-dabigatran, neutralisant les effets de cet anti-IIa, l’andexanet-alpha (Annexa) est une molécule recombinante du facteur Xa modifié pour l’inversion directe des inhibiteurs du facteur Xa, rivaroxaban, apixaban, edoxaban, neutralisant leur effet biologique sans effet anti- ou procoagulant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte