Mort subite et dopage

L’Académie veut des autopsies  Abonné

Publié le 25/06/2012

Les morts subites ont-elles un lien avec le dopage ? « On ne le sait pas », déplore Michel Rieu de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD). « Mais on n’a jamais intérêt à masquer la vérité », prévient-il. Parmi les recommandations du rapport sur le dopage (votées unanimement), l’Académie demande que tout décès sur un terrain de sport soit obligatoirement suivi d’une autopsie comportant un examen anatomo-pathologique, toxicologique et génétique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte