Après HPST, freiner ou accélérer les réformes ?

La vision du monsieur « santé » de l’UMP  Abonné

Publié le 08/04/2011
1302701328243584_IMG_58213_HR.jpg

1302701328243584_IMG_58213_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

INVITÉ des « Asclépiades » (1) à Paris, le député du Loiret Jean-Pierre Door, médecin cardiologue et spécialiste des questions de santé et d’assurance-maladie à l’UMP, a tiré un bilan contrasté de l’application de la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST), et s’est employé à expliquer la prochaine étape.

Faut-il accélérer les réformes santé, alors que la loi Bachelot, qui chamboule toute l’organisation sanitaire, continue de faire des vagues ? Faut-il au contraire appuyer sur le frein ? La réponse est difficile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte