Une révolution en marche dans la prise en charge du sepsis 

La plateforme IRIDICA permet d’identifier plus de 1 000 agents pathogènes en moins de 6 heures  Abonné

Publié le 13/04/2015
Le spesis est responsable de 8 à 15% des admissions en réanimation

Le spesis est responsable de 8 à 15% des admissions en réanimation
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Tous les ans dans le monde, près de 27 millions de personnes sont touchées par un sepsis et 8 millions d’entre elles n’en réchappent pas. L’affection cause sur la planète plus de décès que le cancer de la prostate, le cancer du sein et le VIH réunis. En outre, les complications ultérieures chez ceux qui survivent peuvent avoir des répercussions majeures sur leur qualité de vie et réduire significativement leur espérance de vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte