La mortalité hospitalière des nourrissons maltraités physiquement est dix fois plus élevée que celle des autres petits patients

Par
Coline Garré -
Publié le 15/10/2019

Crédit photo : PHANIE

Les enfants âgés d'un mois à un an victimes de maltraitances physiques représentent entre 0,04 % et 0,11 % de tous les nourrissons de France, démontre la première estimation nationale sur le sujet, réalisée par une équipe pluridisciplinaire dijonnaise, et publiée dans le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » du 15 octobre.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?