Du laxisme à l’antigermanisme

La grande illusion  Abonné

Publié le 02/05/2013

ON POURRAIT se rassurer en pensant que ce qui compte, ce n’est pas ce que dit le PS, mais ce que dit le pouvoir. Que la réaction rapide et outragée de Jean-Marc Ayrault et de plusieurs ministres importants devrait suffire à calmer le jeu entre les gouvernements français et allemand, même si les Allemands, classe politique et medias confondus, n’ont pas caché leur consternation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte