La gale et les affections cutanées, douloureux compagnons des précaires de la rue  Abonné

Publié le 29/01/2013
1359392945405420_IMG_97794_HR.jpg

1359392945405420_IMG_97794_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

Pour la première fois, une enquête lancée en 2009 par l’Observatoire du Samusocial de Paris en partenariat avec l’institut national de veille sanitaire (InVS) sonde l’hygiène des personnes sans domicile fixe (SDF), vivant dans la rue ou dans les centres d’hébergement. Les premiers résultats ont été présentés à l’occasion de la 4e journée scientifique de l’Observatoire, ce lundi 28 janvier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte