Premier tour dans quatre jours

La fin du modèle français  Abonné

Publié le 18/04/2012
1334711948342065_IMG_82184_HR.jpg

1334711948342065_IMG_82184_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON ET AFP

ON A DISCUTÉ dimanche et lundi derniers du nombre des participants aux meetings, comme si une foule de militants décidait du scrutin. Comme si l’essentiel consistait à ne jamais céder d’un pouce sur quoi que soit, y compris le frivole et l’éphémère. Sans tenter de nous distinguer des autres commentateurs, nous avons insisté, tout au long de la campagne, sur les enjeux qui nous semblaient primordiaux, par exemple les déficits, la dette, et les garrots qu’il fallait mettre en place pour arrêter l’hémorragie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte