Courrier des lecteurs

La démocratie est fragile  Abonné

Publié le 03/07/2018

En lisant « Le basculement de l’Occident » (QM du 25 juin 2018, p. 20), bien évidemment nous ne pouvons qu’être d’accord : l’accumulation de lourds nuages noirs à l’horizon immédiat augure dans un avenir proche de sombres orages, sur l’Europe notamment. Et si les migrants servent de prétexte aux démagogues de tous bords, ils ne sont pas responsables des discordes et du désordre qui nous assaillent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte