Intégration des psychologues dans les parcours en santé mentale, un rapport de l’IGAS pose des conditions  Abonné

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 12/02/2020

Crédit photo : PHANIE

Alors que plusieurs expérimentations sont en cours sur la prise en charge précoce des troubles psychiques d’intensité faible à modérée (anxiété, troubles dépressifs…) par des psychologues (en lien avec le médecin traitant), l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) s’est interrogée sur la place qu’ils pourraient prendre dans le parcours de soins coordonné donnant accès aux financements collectifs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte