L’État intervient en force

Haro sur les hauts salaires  Abonné

Publié le 05/06/2012
1338858619353826_IMG_85078_HR.jpg

1338858619353826_IMG_85078_HR.jpg
Crédit photo : AFP

IL NE S’AGIT pas de cas particuliers, mais d’une campagne conduite par le gouvernement qui a superbement réduit les salaires du président de la République et des ministres de 30 %. Sa détermination peut conduire à des situations bizarres puisque l’indemnité de M. Gourgeon, qui, par ailleurs, n’est pas faramineuse, a déjà été versée, qu’elle a été invalidée, mais ne sera pas récupérée. Le gouvernement trouve un fort écho d’approbation chez les actionnaires d’Air France qui ne voient pas pourquoi M.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte