Fin de vie : la coordination des soins doit être professionnalisée demande l’Observatoire  Abonné

Publié le 20/03/2013

L’Observatoire national de la fin de vie (ONFV) a consacré son rapport annuel sur les derniers jours à domicile, un souhait auquel aspirent plus de 80 % des Français. Pourtant, seulement 25 % des personnes décèdent à domicile, les hospitalisations se précipitant dans le dernier mois de la vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte