Quel usage des réseaux sociaux à l’hôpital ?

Entre liberté d’expression et précaution nécessaire, le subtil équilibre  Abonné

Publié le 16/05/2013

LA CÉLÈBRE Mayo clinic, aux États-Unis, affiche 393 000 fans sur Facebook. Largement distancés, les hôpitaux français investissent doucement les réseaux sociaux. Sur son compte Twitter, le CHU de Limoges relaye son actualité (achat d’un robot, appel au don du sang, concours...) et recrute des paramédicaux. Le CHU de Lille songe à ouvrir un compte Youtube alimenté par des vidéos tournées en interne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte