En Europe, des objections d’ordre éthique et philosophique plutôt que sur la sécurité des vaccins  Abonné

Publié le 28/04/2014
1398647559518172_IMG_128502_HR.jpg

1398647559518172_IMG_128502_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Comprendre pourquoi les Européens doutent de la vaccination est le premier pas pour y remédier. Un groupe de recherche anglais se penche depuis 10 ans sur la question, et leurs travaux récents bouleversent les idées préconçues sur les raisons qui se cachent derrière les réticences du public.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte