Électrosensibilité : un homme reçoit une subvention pour la première fois

Publié le 18/04/2014

Un homme souffrant d’électrosensibilité s’est vu accorder une subvention de la part de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de l’Essonne pour acheter du matériel de protection (instruments de mesure, tissu de protection pour les vêtements, baldaquin pour le lit, logiciel de reconnaissance vocale pour ordinateur). Ses symptômes auraient commencé à la suite d’une exposition dans le cadre de son travail à un appareil gérant des champs magnétiques.

Selon le Collectif des électrosensibles de France, une telle subvention est une première.

L’électrosensibilité continue à faire débat et n’est toujours pas reconnue comme une pathologie. Parallèlement aux travaux de l’Agence nationale de santé sanitaire (ANSES), l’Assemblée nationale a adopté le 23 janvier une proposition de loi relative à la sobriété, à la transparence et à la concertation, en matière d’ondes électromagnétiques.

C. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr